Events calendar

Social Networks Léo 1944

Facebook

Il y a 4 jours

Léo 1944

C’EST DONC LUI !
« Le voilà ! Vive De Gaulle ! »

Léo – Lundi 21 août 1944

❝À côté de moi, des femmes, des enfants les bras chargés de fleurs, des ouvriers, des fonctionnaires, des commerçants. Tous se pressent et se mettent sur la pointe des pieds pour le voir. « Le voilà ! Vive De Gaulle ! ». Les hommes se découvrent. Sa stature est impressionnante. Sa tête dépasse celles de tous les autres.
Il s’avance pour prendre un bain de foule. Je tiens la manche de Papa. À quelques mètres de nous, il se stoppe et s’exclame : « Bonjour mes amis, ça va ? » Un homme répond : « Si ça va mon Général ! Les Boches sont partis et vous êtes là ! »

Cette scène, je ne l’oublierai jamais. C’était hier.
Dans le journal ce matin, on parle de 30 000 personnes. Cette foule énorme était massée Place de la République, devant l’hôtel de ville. De tous les coins de Cherbourg et des alentours, serrés les uns contre les autres, maintenus par un cordon de gardiens de la paix, aux fenêtres des maisons, sur le toit des automobiles, les Cherbourgeois ont attendu le cortège officiel. Le Général est arrivé à pied par la rue Thiers. Une ovation formidable, des mains qui s’agitaient, des vivats de toutes parts. Passé le porche de l’hôtel de ville, lorsqu’il s’est présenté sur le balcon, une nouvelle ovation est montée pendant plusieurs minutes et une vibrante Marseillaise a été entonnée.
Haché par les applaudissements, son discours s’est achevé à nouveau par une interminable ovation. Des cris, des larmes… et une nouvelle Marseillaise lorsqu’il a quitté le perron.
Une admiration fervente s'est lue sur les visages en même temps qu’une reconnaissance et une impatience à la lui crier. Un large frisson patriotique que je connaissais pour la première fois, moi qui ne savais de lui que son nom et son exil en Angleterre dont Papa m’avait parlé. Il n’avait été jusque-là qu’une voix. Le voilà héros aux yeux de Papa et Maman❞.
__________________________________________________

🖼️ Illustration : Photos de la visite du Général De Gaulle à Cherbourg, le 20 août 1944. Archives départementales de la Manche (13Num)
... En voir plusEn voir moins

Voir sur Facebook

Il y a 3 semaines

Léo 1944

NOTRE MAISON ! DEBOUT !
« Cherbourg avait été désertée nous avait-on dit. Mais lorsque nous sommes arrivés nous avons découvert une ville en pleine effervescence. »

Léo – vendredi 4 août 1944

❝La route a été longue et pénible. Elle a surtout été mêlée d’une terrible angoisse de savoir comment nous allions retrouver notre maison... Cherbourg avait été désertée nous avait-on dit. Mais lorsque nous sommes arrivés nous avons découvert une ville en pleine effervescence. Dans les rues, sur le port : les Américains s’affairent. Les pelleteuses déblayent les rues, les véhicules militaires se croisent. Les Cherbourgeois ont regagné la ville. Oui celle-ci est meurtrie, oui elle est à reconstruire, mais elle est encore debout, à l’image de notre maison. Quel énorme soulagement… Plusieurs rafales ont criblé la façade sud d’impacts de balles. Des carreaux sont cassés et une partie de la toiture effondrée. Mais j’ai retrouvé ma chambre, mes affaires : cette partie de moi-même que j’avais cru disparue à jamais.❞
_____________________________________________________

▶️ La Maison de l’Histoire de la Manche - Archives départementales de la Manche vous en dit plus ici sur cette période de la Libération : www.archives-manche.fr/Histoire-et-documents/p1828/La-percee-d-Avranches-30-juillet-1944
_____________________________________________________

🖼️ Illustration : Images en couleur de Cherbourg- Vidéo de Chronoshistory.
▶️ Vidéo Chronoshistory à retrouver sur la chaine Youtube : www.youtube.com/watch?v=dRt5ImCF5uU
... En voir plusEn voir moins

Voir sur Facebook
0342f1bcc9502e360497861b9dceb97etttttttttttt